Forum type internat scolaire (Lycée & Université) / NC -16 / Forum avec avatar mangas / Yuri-Yaoi-Hentai autorisé

Nous sommes fin octobre 2019 !
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Inola Dawn Mankiller [Terminée ♥]
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 08/11/2018
Jeu 8 Nov - 21:40
MANKILLER, Inola Dawn
ft. OC (retouché) de itslopez

Âge: 27 ans #adulescente
Date de naissance: 17/07/1992 #90sChild
Origines: Native-Américaine / Afro-Américaine #minoritevisible
Nationalité: Américaine #USA
Groupe: Personnel #canttouchme
Profession: Professeur d’histoire #liveinthepast
Club: Couture #stitches
Orientation sexuelle: Homosexuelle #girlslikegirls
Etat civil: Célibataire #swipeleft
Situation familiale: Fille chouchoutte de papa et maman, la petite dernière d’une famille de trois sœurs #powerofthree
Situation financière: Je bosse pour vivre, moi. #prolétariat
Caractère


Rapport du doyen : c’est la troisième arrestation de Dawn ce mois-ci. On l’a trouvée sur le campus, à pas d’heure, en train de poser des pamphlets dénonçant la mort de Freddie Gray un peu partout. Encore, si elle avait juste accepté de ramasser ses choses gentiment et de retourner aux résidences, on aurait pu regarder ailleurs, mais avec elle rien ne peut être aussi simple. Elle n’était évidemment pas seule, elle n’a évidemment rien fait de «trop» mal, mais elle a juste assez remis en cause l’autorité des gardes de sécurité pour les énerver, et évidemment elle n’étais pas seule, le tout a encore été filmé, et comme c’est une de ses célébrités SJW sur twitter ou je ne sais quel autre média social en vogue en ce moment, évidemment ça a fait le tour de l’université et là on est à mal. Encore une fois, on se ramasse avec un tôlé, des gens à renvoyer, une grève sur les bras et pas de possibilité de la mettre dehors, elle. Un fiasco total signé Mankiller. Et elle m’a encore envoyé une pétition pour une «meilleure inclusivité» au niveau du personnel de direction. Apparemment, mademoiselle (et les 1500 personnes qui ont remplis sa pétition) trouve qu’on fait trop «Cis white Het Male». Quand je lui ai dit que ce n’était pas très sérieux d’utiliser de l’argot comme ça, elle m’a roulé les yeux jusqu’au plafond, et réitéré «vieil homme male blanc hétérosexuel frustré».

Le manque de respect de cette génération est sans fin je vous dis, sans fin.


On l’aura vite compris ; Inola, ou Dawn, ou Killer comme certains élèves aiment l’appeler dans son dos alors qu’ils croient qu’elle ne les entend pas, c’est quelqu’un qui se bat pour ce qui est juste. La justice sociale. Pour ceux qui ne peuvent pas se battre, pour ceux qui sont fatigués de se battre, pour ceux qui ont besoin de reprendre leur souffle, pour ceux qui ne peuvent plus le faire. Que ce soit pour la couleur de votre peau, vos origines ethniques, sociales, de genre ou de sexualité, Dawn n’accepte pas de se laisser marcher sur les pieds, ni de laisser les autres abuser. Elle ne prétend pas être une meilleure personne qu’un autre ; elle aussi, elle évolue dans un monde qui a besoin de progresser, où on apprend autant sur soi que sur les autres tous les jours. Elle est toujours prête à s’excuser pour ses erreurs et aller de l’avant, mais ne lâchera certainement pas le morceau si vous refusez de le faire, vous. Elle est comme ça, elle.

Pourtant, le bien, chez les gens, elle y croit. Elle pense aussi que les gens, ils peuvent changer. Ils n’aiment pas être brusqués, c’est vrai, et elle n’est pas facile à vivre, parfois : elle dérange. Elle apporte des idées qui ne sont pas facile à avaler. Il lui arrive d’avoir un caractère fort, de ne pas lâcher prise. Elle est alors à la fois son meilleur ami et son pire ennemis ; certes, il faut de la ténacité pour se battre pour ses idées, mais il faut également du tact pour les véhiculer, pour être moteur de changement. Du tact, parfois, elle en manque. Parfois, elle oublie que tout le monde n’est pas rendu au même point qu’elle dans son aventure à la découverte du monde. Elle doit reprendre ses repères et recommencer. Mais voilà; elle laisse rarement les gens à l’abandon, pas ceux qui essaient en tout cas.

Dawn, c’est ce qu’on appelle un «social butterfly». Elle est un peu partout sur les médias sociaux, et bien qu’elle y soit plus calme maintenant qu’elle est professeur au pensionnat -faut bosser, pas le choix- elle est du genre à connaitre des gens partout, à force de manifestations et protestations et rassemblements queer. Et si sa passion pour l’activisme l’a menée vers des études en histoire, elle garde un amour inconditionnel pour les travaux de broderie et point de croix. C’est, de manière générale, une personne douce et attentionnée, qui aimera aller au-devant des besoins d’autrui. Elle est du genre à s’exciter pour pas grand-chose; c’est une petite boule de joie, en sommes. Elle essaie toutefois de rester sérieuse devant ses élèves, ce qui est (bien souvent) difficile; un élève aura bien souvent le tour de trouver une manière de lui parler d’un détail particulier du cours qui lui fera faire des éclipses de trois mètres de long, rendant le cours bien souvent d’autant plus intéressant mais, toutefois, tout autant hors sujet.

Physique


Du haut de son 1m47, Dawn voit le monde en grand. C’est-à-dire que pour elle, tout est grand! Plus grand que 1m60, vous êtes tous des géants, elle ne fait pas la distinction entre les grandeurs. Ses yeux bruns en amande observent le monde autour d’elle avec émerveillement ; quelques grains de beauté, ressemblant presque à des tâches de rousseur, sont posées près de son nez, épars, sur ses joues. Sa peau est foncée, un héritage double de ses parents; sa mère Afro-Américaine, son père Cherokee.

Ses cheveux auraient étés noirs et frisés, si ce n’était du fait que Dawn est à fond dans la mode pastel Goth. Rien ne lui fait plus plaisir que d’enrouler ses cheveux épais en deux space buns, cheveux qu’elle teint évidemment en couleurs les plus pastels possibles, les détruisant au passage à coup de décolorant. On peut parfois la voir affublée de piercings aux oreilles, mais discrets quand même -elle reste un professeur.  Ses vêtements varient entre le sombre et le pastel selon son humeur, et surtout, si elle donne cours. Parfois il faut faire semblant d’être un adulte ‘respectable’.

Histoire


Inola Dawn est née de l’union d’une mère afro-américaine et d’une père natif américain au Tennessee, situé au sud-est des États-Unis. Bien qu’ayant grandi sur une réserve ave ses parents, ses deux sœurs ainées et son grand frère, il allait déjà de soit durant sont enfance que sa différence était notable et qu’elle devrait à tout jamais faire valoir son droit, tout simple, d’exister comme elle était. Une triste réalité, vraiment, mais celle qui, ultimement, a forgée son caractère; Elle n’avait pas la même mère que le reste de ses frères et sœurs, pour commencer. Sa peau était plus foncée que celle des autres enfants du village. Il ne fallait pas aller bien loin en dehors, d’ailleurs, pour se heurter aux préjugés du reste de la population par rapport aux «amérindiens». Les gens n’aiment pas la différence, et elle n’aimait pas se conformer.

De son côté, sa mère était une activiste pour les droits de l’homme reconnue ayant publiée plusieurs livres, son père était travailleur social. Toute jeune, il lui arrivait souvent de manquer les cours pour suivre sa mère dans des manifestation, locales ou même plus loin dans le pays -parfois toutes les excuses étaient bonnes pour ne pas aller en cours. Et si maman / papa n’étaient pas dupes quand à l’envie d’Inola d’aller en classe, même toute petite, ils croyaient tout de même fermement que d’assister à ces «activités parascolaire» était bon pour elle, aussi ils acceptaient la majorité du temps.

Il vint un temps où elle fut assez vieille pour manifester toute seule, sans supervision parentale, puis pour organiser ses propres manifestations, ici et là, au secondaire et au collège. Les sujets propres à manifestations ne manquaient pas dans sa communauté, il fallait bien le dire; brutalité policière, profilage, la situation des femmes autochtone qui n’était pas pris au sérieux, mises à pieds sauvages dans les grosses entreprises alors qu’elles enregistrent de profits records -vous voyez le genre. Dawn ne laissait rien passer. À l’école, elle planchait fort. Son rêve à elle, c’était d’aller travailler aux Nations Unies, rien de moins. D’un côté, les manifs, de l’autres, elle planchait sur ses notes, de l’autre, elle faisait son networking. Il faut se le dire, Inola carbure sur le thé, le café, le chocolat et toutes les bonnes choses remplies de caféine. Mais elle est heureuse, en tout cas. C’est ce qui compte.

Du coup, à force, en tant que «femme noir lesbienne qui participe à des manifestations et fait du fracas», on va se le dire franchement : elle se faisait arrêter beaucoup, beaucoup plus souvent que la moyenne des gens. Après tout, elle était pas un jeune homme blanc hétérosexuel avec une carrière sportive qui venait de commettre un crime atroce! Non, dans son cas, le premier crime qu’elle avait commis c’était surtout d’avoir une couleur de peau différente et de fréquenter le mauvais endroit au mauvais moment, mais comme on peut pas écrire ça sur papier, on dira plutôt qu’elle cause du trouble civil (ce qu’elle faisait effectivement de toute manière), qu’elle refuse d’obtempérer, ce genre de chose. Ça sonne quand même plus crédible sur papier. Heureusement pour elle, étant une fille, on a quand même toujours été assez gentil pour la condamner en tant que mineur (ce qui n’est pas une faveur que l’on fait souvent aux garçons mineurs dans sa situation). L’avantage? Aujourd’hui elle est considérée comme n’ayant aucun dossier criminel. Joie!

Des travaux communautaires pour purger ses peines, elle en a fait des masses. Elle, ça ne la dérange pas du tout; ça lui a fait connaitre plein d’organisme à travers le pays! Après je vous entends dire : qu’est-ce qui l’a fait arrêter à 21 ans? On y vient. Durant le collège justement, à un moment où elle devenait particulièrement intense avec ses actions militantes et, également, où elle se demandait quelle serait la suite (c’est-à-dire, où elle irait à l’université, ce vers quoi elle se dédierait comme carrière). Parce que c’est bien beau vouloir travailler pour L’ONU, mais encore? Enfin; c’est à cette époque là que la nouvelle de la mort de son frère ainé est arrivée. Ça a été un gros choc pour toute la famille, mais en même temps pas tant que ça ; c’est-à-dire que la vie au village est plutôt difficile et que beaucoup de jeunes se suicident. La confrontation constante avec la police, l’ostracisation, les conditions de vie.

À ce moment-là, pour Dawn, il y a comme quelque chose qui a tilté pour elle. Elle ne sait pas trop comment l’expliquer, mais ça ne lui a que donner envie de se battre plus fort ; mais à quelque part elle voulait se donner toutes les chances et être irréprochable. Enfin, presque : elle se présente quand même dans les manifestations, mais vous voyez, elle évite de porter des foulards sur son visage et de casser des trucs. Manifester pacifiquement, ça a aussi son charme. Bon, pas qu’elle cassait toujours des trucs ou crachait tout le temps sur les policiers non plus, mais c’est pour dire que là elle est zen. C’est l’âge qui la rend tranquille. Et de toute manière, une fois adulte, elle risquerait de recevoir une peine bien pire que des travaux communautaires, alors c’est probablement mieux comme ça. Pour ses études, elle décida de prendre un curriculum en Histoire et Loi à l’université de Standford. Après les quatre années obligatoires de ses études, elle se lança corps et âme dans un master sur l’évolution de la discrimination des minorités aux États-Unis (et l’usage des lois, plutôt, pour permettre cette discrimination).

Le but après le Masters était de se lancer dans un Doctorat -pour ensuite aller travailler aux Nations Unis, toujours- mais un problème de taille se dressait devant elle : des dettes. Un tas de dettes. Elle avait beau avoir travaillé à temps partiel durant ses études, elle avait à peine pu payer son loyer et ses livres de cours, encore moins ses frais scolaires. Le Doctorat allait devoir attendre, parce que là, elle allait devoir déclarer la faillite personnelle. Avec un Masters, au moins, elle allait probablement pouvoir se trouver un travail de professeur, mais ce genre d’emploi était rarement stable, et ne payait habituellement pas beaucoup.

Puis elle était tombée sur le pensionnat, à New York, dans ses recherches. Un emploi qui payait étrangement bien, des bonnes conditions de travail, presque trop beau pour être vrai. Après, une fois les recherches sur l’établissement faites, elle comprit pourquoi : avec un système de caste comme ça, ils devaient attirer à eux que des professeurs eux-mêmes issus de milieu ridiculement aisés et à la morale désaxée. Elle envoya tout de même son curriculum, comme ça, se disant qu’ils ne la retiendrait certainement pas ; elle avait beau avoir obtenu son diplôme en histoire avec les honneurs, elle n’avait tout simplement pas le profil de l’endroit. Il suffisait d’ouvrir instagram pour la voir bombarder le 1%.

Sauf que non, voilà, le lendemain matin quand elle a ouvert ses courriels, elle avait bien un retour et elle était convoquée à une entrevue. Elle y est allée, par curiosité. Après l’entrevue, elle a reçu un coup de téléphone. Elle était engagée. Comme dans un rêve, elle a ramassé ses choses et son chat et a déménagé à New York, ne comprenant tout simplement pas pourquoi tout cela arrivait. Ils devaient manquer de candidats? Ou alors, ça les amusait bien de l’avoir comme professeur, pour choquer les élèves? Dans tous les cas, elle prenait son travail d’enseignante au sérieux, et même si elle trouvait le système de caste plutôt louche, il restait qu’au final, le tutorat en lui-même était une bonne idée, et le financement aussi. C’était la partie «obéir aux ordres de quelqu’un» qui la faisait tilter par contre.

A votre propos


Pseudonyme : Doomed_Cookie
Âge : 27 ans ouioui
Découverte du forum : Ambrose m’a montré le chemin vers la lumière
Commentaire : LA SUPRÉMACIE DES PANGOLIN ewe (en vrai merci beaucoup pour l’aide avec la fiche, je suis vraiment arrivée comme un cheveu sur la soupe sur le discord et je m’attendais pas à ce qu’on m’aide comme ça, c’est super gentil de la part de Darwin)

Revenir en haut Aller en bas
Morgan K. Walker
I'm the big bad ♦️ w o l f
avatar
Messages : 272
Date d'inscription : 25/09/2018
Localisation : Tu veux pas savoir 8)
Jeu 8 Nov - 22:09
Bienvenue ♥️♥️♥️
Omg j'adore ton avatar ! *^* Et ton personnage promet Cool
*viendra l'emmerder avec Morgan ou Cameron 8D /PIM*

Bonne chance pour la suite de ta fiche ♥️

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 04/11/2018
Localisation : Partout et nul part à la fois
Jeu 8 Nov - 22:49
Bienvenue Very Happy

_________________
Matthew parle en #0066cc
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 08/11/2018
Jeu 8 Nov - 23:24
Merci ♥️ Il me reste juste l'histoire là **
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 27/10/2018
Localisation : A l'internat, c'est la saison de la chasse après tout... %D
Jeu 8 Nov - 23:39
BIENVENUE \o/

Oooh, elle est toute choupi Inola ♥️ !
J'aime déjà beaucoup le personnage, en plus l'avatar, je le valide totalement ~ !
Bon courage pour ton histoire en tout cas ♥️ !

_________________


M O R P H I N E
fiche | liens | theme
   
Revenir en haut Aller en bas
Félix O'Brien
King and Queen
avatar
Messages : 88
Date d'inscription : 06/09/2018
Ven 9 Nov - 6:44
Bienvenue Inola. J'adore ton avatar trop de magnifique en toi. Je suis content aussi que tu soit professeur les verts gagneron =)

Courage pour ta fiche et si ta besoin d'aide le staff est présent pour toi. Plein de bisous et de câlins.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 03/10/2018
Ven 9 Nov - 10:21
Ça c'est du prof Cool

Bienvenue et bon courage pour l'histoire ♥️

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 05/11/2018
Ven 9 Nov - 10:44
Bienvenue o/ J'adore ton ava et puis la personnalité d'Inola, c'est sympa de voir une "social justice warrior" (je ne dis pas ça péjorativement btw, c'est juste que je savais pas quel autre mot utiliser pour résumer le truc rapidement ;w;) Par contre c'est troublant ton personnage me rappelle tellement une prof d'histoire justement à la fac /SBAFF/

J'ai d'ailleurs quelques idées de liens éventuels avec ma petite Ana', qui est assez opposée au système Rich/Poor de l'internat 8D  (bon finalement pas que pour de nobles raisons, mais on aura le temps d'en parler plus longuement une autre fois o/)

Sinon, bon courage pour le reste et keur sur toi ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 31/10/2018
Localisation : AVEC DES CHATONS PUTAIN
Ven 9 Nov - 10:57
INOOOOOO

TON PERSO JPP
TU M'AVAIS PROMIS UNE SJW JE SUIS PAS DÉÇU JE PLOR :'D

Finis vite ta fiche que l'on se tape des barres 8D

_________________


Les défis :
✦ Se déguiser en corgi pendant tout un rp et dire au moins une fois ouaf à chaque réponse.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 183
Date d'inscription : 24/09/2018
Ven 9 Nov - 15:42
Raaah cet avatar, ce caractère *-* Tellement haut en couleur comme perso, j'aime. Bienvenue, bon courage pour la fin de la fiche ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 08/11/2018
Ven 9 Nov - 16:59
Awww merci vous êtes chou ♥️♥️♥️

En théorie ça devrait être fini! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
King and Queen
avatar
Messages : 168
Date d'inscription : 03/09/2018
Ven 9 Nov - 22:29
Tu es validé(e) !

Hello, ton personnage est super cool. Je l'aime vraiment beaucoup, c'est avec joie que je te valide. Bienvenue sur le forum Inola

Tu es validé(e) et tu rejoins les Personnel.

Tu pourras recenser ton avatar, faire ta fiche de relation ainsi que ta demande de chambre et demander un rp, etc. si tu le souhaites !

Et pense que tu as aussi le droit depuis ton inscription, à passer nous voir sur le Discord !

Bienvenue dans l'aventure Rich and Poor, jeune jedi ♥️


_________________
Pensez à voter toutes les 2h ♥️


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: