Forum type internat scolaire (Lycée & Université) / NC -16 / Forum avec avatar mangas / Yuri-Yaoi-Hentai autorisé

Nous sommes fin novembre, début décembre 2019 !
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(UC) left you multiple missed calls and to my message you reply – Gwendoline
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 08/12/2018
Localisation : derrière un verre de whisky.
Sam 8 Déc - 18:07
Maxwell Gwendoline
ft. C18 de Dragon Ball

Âge : vingt-et-un ans.
Date de naissance : 21 juillet 1998.
Origines : américaines.
Nationalité : américaine.
Groupe :  rich.
Études : étudiante en 2ème année de licence d’Histoire qu’elle repasse. Squatte un club de sport.
Orientation sexuelle : bisexuelle.
Etat civil : célibataire.
Situation familiale : très compliquée. Gwendoline ne s’entend pas du tout avec ses parents et elle ne compte pas faire d’efforts pour eux.
Situation financière : aisée, merci papa et maman.
Caractère

Si on ouvrait le dictionnaire et qu’on y cherchait le mot « têtue », un portrait de Gwendoline y serait sûrement ajouté en guise de définition.

Gwendoline n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds ou à obéir lorsqu’elle ne trouve pas de sens à faire ce qu’on lui dit – alors, elle fera le contraire. Mais elle n’est pas non plus totalement antisociale ou du genre à s’amuser à briser toutes les règles qu’elle rencontre ; non, elle défie tout ce qui lui semble illogique, injuste, idiot. La définition de ses parents, entre autre. Gwendoline s’impose, elle donne son point de vue et tant pis si ça ne plaît pas, elle fait ce qu’elle veut de sa vie et elle ne veut voir personne en travers de son chemin – mais elle sait quand s’arrêter, également. Elle sait quand il faut obéir, elle connaît les règles qu’il faut suivre et elle est assez intelligente pour discerner un ordre utile d’un ordre arbitraire qui n’est là juste pour tenter de la contrôler un peu plus.
Elle ne veut plus se faire contrôler. Elle ne veut plus qu’on lui dise quoi faire en tentant de lui faire croire que c’est « pour son bien », alors que ce n’est que pour aider certains riches à se sentir plus puissants dans leur vie. Mais Gwendoline est bien plus maligne qu’eux et elle ne compte pas plier le genou.

Sauf que Gwendoline gâche son potentiel. Elle ne fait pas les bons choix, elle tente d’être plus réfléchie que ses idiots de parents ; mais au fond, peut-être qu’elle l’est encore moins. Elle détruit sa vie en même temps que ses  liens familiaux, elle détruit ses liens familiaux en même temps que ses rêves et elle détruit ses rêves en même temps qu’elle se détruit elle-même.
Tout ça pour prouver que peu importe à quel point ses géniteurs souhaitent faire d’elle une fille parfaite, ils n’y arriveront pas. Parce que Gwendoline est têtue, Gwendoline ne veut pas être parfaite. Alors, elle fait en sorte d’être la plus grande honte de ses parents pour qu’ils lui laissent un peu d’air, elle fout un coup de pied dans la fourmilière en guise de rébellion silencieuse, en guise de guerre où elle est l’attaquant et la victime à la fois ; elle est persuadée de faire la bonne chose alors qu’elle ne fait que brûler son avenir.

Alcool, boîte de nuit, soirées finies dans une ruelle à vomir, drogue, flirt, une boîte de capote dans son sac et puis les cours entre parenthèses. C’est le nouveau rythme de vie de Gwendoline, bien décidée à rater toutes ses années scolaires comme si ça pouvait l’aider à retirer ses parents de son dos. Au final, ça ne fait que l’effet inverse.
Mais Gwendoline continue. Parce qu’elle est incroyablement têtue. Parce qu’elle se perd, elle ne sait plus qui elle est et elle n’arrive plus à se retrouver et toutes ses choses qui agitent le courant de sa vie, c’est devenu une part d’elle-même. Gwendoline n’est plus rien sans ses « loisirs », elle n’est plus rien devant une feuille d’examen qu’elle va rater, elle n’est plus rien lorsqu’elle est seule dans sa chambre.
Il y a longtemps qu’un sourire a étiré ses lèvres. Il y a longtemps qu’un rire a passé sa gorge. Il y a longtemps qu’une émotion s’est laissée voir sur son visage. Quand elle est sobre, quand elle est clean, quand elle n’est pas dans le lit d’un autre ou dans la rue à pleurer. Elle ne sait plus ce qu’elle doit faire ni comment agir car le manque est toujours là pour lui occuper l’esprit. Elle ne sait plus comment fonctionner, alors elle continue de détruire le peu qu’il lui reste – et elle se voile la face en se disant que c’est pour désobéir à ses parents.
Mais en vérité, c’est juste parce qu’elle ne peut plus s’en passer.

Et peut-être que c’est ce qui la détruit le plus.

Physique

Gwendoline est ce genre de personne qui, du jour au lendemain, peut changer du tout au tout. Une personne qui prend soin d’elle devient tout à coup une enclume visible à des kilomètres ; c’est Gwendoline.

Parfois, elle a ses moments de lucidité qui lui hurlent de bien coiffer ses cheveux blonds mi-longs, de mettre un peu de maquillage sur ce visage qui porte encore des traces d’une acné mal passée et sur ses lèvres arrachées à force de les mordiller, de porter son uniforme correctement ou de s’habiller avec de « beaux » vêtements si elle souhaite sortir.
Parfois, elle n’en a pas le courage et elle n’a même pas envie de décorer ses oreilles, elle passe sa journée en survêtement de sport ou avec des vieux habits troués, sales ; à regarder ses yeux gris où les cernes s’allongent de jour en jour dans le miroir, à se demander comment elle en est arrivée là. Avec du vernis qui s’écaille à force de se ronger les ongles, avec les cheveux qui perdent de leur éclat, avec le teint qui devient de plus en plus blême lorsque le fond de teint n’arrive plus à tout cacher.

Honnêtement, Gwendoline n’en a rien à faire de son apparence. À part lorsqu’elle souhaite se trouver une conquête d’un soir, lorsque les premiers boutons de sa chemise s’envolent et qu’elle met ses plus beaux collants.
Honnêtement, elle préfère les jeans troués et les sweatshirts amples aux jupes et aux tailleurs des grands couturiers. Elle préfère des converses confortables aux talons hauts qu’on lui demande de porter dès qu’elle sort en société. Elle préfère tout le contraire de ce qu’on lui demande – et ça ne fait que la conforter dans l’idée qu’elle souhaite s’affirmer, se rebeller, couper les ponts avec ses parents.

Gwendoline, au fond, est assez ordinaire physiquement – quoiqu’un peu plus grande que la moyenne avec son petit mètre quatre-vingt cinq. Elle n’a jamais cherché à mettre ses formes en valeur – encore une fois, sauf lorsqu’elle cherche à se trouver un lit où s’amuser pour la nuit –, ni à être vraiment « belle ». Peut-être qu’elle a peur lorsqu’elle se retrouve nue dans le miroir, lorsqu’elle voit le poids qu’elle perd avec toutes ses conneries, lorsqu’elle voit les griffures qu’elle s’inflige les jours où le manque se fait trop fort mais qu’elle doit résister ; peut-être qu’elle a peur, oui, mais elle ne le montre pas. Elle l’ignore.
Ce sera caché derrière des vêtements, de toute manière.

Et Gwendoline se dit juste que ce n’est qu’une façon de plus de dire « non » à ses parents ; ses personnes qui voulaient faire d’elle une petite poupée à habiller, une marionnette qui imite leurs mouvements et leurs idées. Mais elle ne veut pas de ça – même si elle doit porter ce corps de plus en plus malade pour le prouver.
Ce n’est que le début.

De toute façon, elle ne peut plus faire machine arrière.

Histoire

Gwendoline s’enferme dans sa chambre en claquant la porte, assez fort pour exprimer son mécontentement. Elle entend la voix de son père résonner contre les murs, étouffée par l’épaisseur du bois, mais malgré tout bien claire dans l’esprit de Gwendoline.

« Ça ne se passera pas comme ça, ce n’est pas toi qui commandes, ici ! »

Gwendoline reste immobile derrière la porte, poings serrés et mâchoire contractée. Elle ne sait plus quoi faire, elle ne sait pas si elle doit frapper contre les murs ou s’étouffer dans ses coussins de soie ou encore s’enfuir par la fenêtre. Plus les jours avancent, plus elle souhaite quitter cet endroit qu’elle n’arrive même plus à appeler « maison », cet endroit qui se fait de plus en plus froid, cet endroit où elle ne peut plus être elle-même.
Une prison dorée. Une tour d’ivoire.
Avec des parents trop idiots pour voir plus loin que le bout de leur nez et se rendre compte que leur fille est malheureuse avec cette vie, qu’elle n’en veut pas et qu’elle veut juste être ordinaire. Les grands repas luxueux ne l’intéressent pas, les habits élégants et brillants non plus, rencontrer des personnes hautes placées qui pourraient lui ouvrir de nombreuses portes ou être hypocrite dans une robe de velours avec un verre de champagne à la main la dégoûte. Mais apparemment, c’est trop dur à concevoir pour ses cons qui lui servent de géniteur. Toutes ses tentatives d’être normale, de se fondre dans la masse sont rejetées à coup de « tu ne sais pas ce que tu fais » ou « on sait ce qui est bon pour toi ».

Porter autre chose que des robes hors de prix n’est visiblement pas bon pour elle. Autant que d’aller dans un lycée public ou de traîner avec des jeunes de son âge de la classe moyenne.

Finalement, Gwendoline choisit de pleurer. Elle se roule en boule dans ses couvertures (sans doute plus chères que le salaire du père de sa meilleure amie) et ravale toute sa colère une nouvelle fois. Plus elle tente de les convaincre de la laisser tranquille, moins ça fonctionne.
Elle a le sentiment d’être coincée.

u.c.

A votre propos

Pseudonyme : tau.
Prénom : Emile.
Âge : vingt ans.
Découverte du forum : vous étiez partenaires avec un forum que je gérais, et en cherchant un nouveau forum sur lequel me poser, c’est par là que j’ai cherché en priorité. donc je vous connaissais depuis un bout de temps, mais l’idée de venir ici est arrivée plus tard ! c’était moi le petit anon qui était venu poser quelques questions pour ma Rich problématique (:
Commentaire : le seul conseil que j’aurai à faire au staff, c’est de faire très attention à votre orthographe, même en dehors des parties règlement etc et des RPs ! mais sinon, je trouve votre forum très joli et super sympa !!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 106
Date d'inscription : 09/10/2018
Localisation : États-Unis
Sam 8 Déc - 18:57
Hello,

Bienvenue sur le forum ^^

_________________
Ƹ̴Ӂ̴Ʒ Ma fiche : ICI Ƹ̴Ӂ̴Ʒ
Revenir en haut Aller en bas
Morgan K. Walker
I'm the big bad ♦️ w o l f
avatar
Messages : 321
Date d'inscription : 25/09/2018
Localisation : Tu veux pas savoir 8)
Sam 8 Déc - 21:32
Ah ! La voilà notre délinquante ! (Qui a carrément redoublé deux fois ? Car normalement, à 21ans avec un redoublement, elle devrait être en 2eme année ^^ Après, pas que ça dérange d'avoir un tel bonnet d'âne, mais l'explication faisait penser à un seul redoublement dans "Études" si c'était ce que tu souhaitais faire o/)
Et oui, navrée pour les fautes... x_x J'ai essayé de corriger un maximum et continue quand je relis et que j'en vois, mais elles me sautent malheureusement moins aux yeux qu'à d'autres de nos membres D8 (même si je corrige au plus vite dès qu'ils me le font remarquer !)

En tout cas, bonne chance pour la suite de ta fiche !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 08/12/2018
Localisation : derrière un verre de whisky.
Hier à 12:21
Merci vous deux !!

effectivement, c'est bien 2ème année, c'est pourtant ce que j'avais mis à la base mais après un peu de réflexion je me suis dit "mais non, c'est 1er année, tu sais pas calculer" et c'est vrai, je ne sais pas calculer visiblement jpp !!! merci jpp

J'ai rajouté la fin du physique et le début de l'histoire, je pense pas qu'elle sera très longue (même si je suis du genre à les faire beaucoup trop longue argh), donc je pense que d'ici la fin de la semaine, j'aurai fini ma fiche !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 61
Date d'inscription : 13/10/2018
Hier à 14:17
Oh, une personne qui crée du grabuge. JTM

Bienvenue sur Rich and Poor !

Ta petite va certainement casser la baraque ! Faudra que je te demande un lien, un jour. u.u

Bonne chance pour achever ta fiche !

_________________
Crédit(s) : Merci Morgan ;;
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Date d'inscription : 08/12/2018
Localisation : derrière un verre de whisky.
Hier à 20:20
Merci !! ce serait avec plaisir (:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: