Forum type internat scolaire (Lycée & Université) / NC -16 / Forum avec avatar mangas / Yuri-Yaoi-Hentai autorisé
 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Narrateur
King and Queen
avatar
Messages : 95
Date d'inscription : 03/09/2018
Mer 26 Sep - 8:05
Les prédéfinis civils

▬ Russell McCall - Patron et barman du Ginger's - Libre
▬ Catherine Olympe Lefevre - Directrice d'une agence de mannequinat - Libre
▬ Prénom(s) Nom - métier - Pris  
▬ Prénom(s) Nom - métier - Réservé

Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
King and Queen
avatar
Messages : 95
Date d'inscription : 03/09/2018
Dim 7 Oct - 18:50
Russell McCall - disponible
ft. Silver Rayleigh de One Piece

Âge : 58 ans
Date de naissance : 01/07/1961
Origines : Américano-gallois
Nationalité : Américaine
Groupe : Civil
Profession : Patron et barman du Ginger’s
Orientation sexuelle : Libre
État civil : Libre
Situation familiale : A deux fils en âge d’étudier, n’a pas de parents et a vécu en foyer dans sa jeunesse.
Situation financière : Correct, a vécu longtemps dans la misère, mais a su stabiliser sa situation en venant travailler au Ginger’s en tant que barman, puis en devenir le patron.
Caractère


Qualités : Calme, souriant, à l’écoute, de bon conseil, il s’est racheté une conduite depuis qu’on lui a offert la chance de travailler au Ginger’s
Défauts : Gros buveur, volage, sang chaud, autrefois il était le genre de personne à cogner sur toutes les personnes qui le regardait de travers, ayant longtemps vécu à la rue il lui a fallu beaucoup de temps pour apprendre à ne plus être sur la défensive.
Aime : (libre)
Aime pas : (libre)
Manies : Malaxe souvent une balle destressante, afin de calmer ses vieux réflexes et de cogner quelqu’un quand on lui cherche les poux.

Physique


Carnation : Légèrement bronzée
Taille : 1,78m
Corpulence : Musclé, continue à s’entretenir
Cheveux : Longs et gris, autrefois ils étaient blonds
Yeux : Gris
Signe distinctif : A une cicatrice le rendant borgne, souvenir de son passé de voyous dans les ruelles de Brooklyns.


_________________
Pensez à voter toutes les 2h ♥️


Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
King and Queen
avatar
Messages : 95
Date d'inscription : 03/09/2018
Jeu 11 Oct - 8:11
Catherine Olympe Lefevre - disponible
ft. Amélie "Widowmaker" Lacroix d'Overwatch

Âge : 43 ans
Date de naissance : Au choix
Origines : Françaises
Nationalité : Américaine
Groupe : Civile
Profession : Ancienne ballerine reconnue en France, elle a été forcé par ses parents à reprendre l'entreprise familiale; une agence de mannequinat.
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Etat civil : Divorcée, Durand est son nom de jeune fille.
Situation familiale : Ses parents sont aujourd'hui morts et elle n'a plus aucune nouvelle de ses trois frères. Elle ne parle quasiment plus à son ex-mari, il ne lui reste plus que sa fille, qu'elle aime par-dessus tout.
Situation financière : Riche, par héritage.
Caractère


Qualités : protectrice - joueuse - loyale - câline - éloquente - soignée - courtoise - cultivée - minutieuse - distinguée - sérieuse - ouverte d'esprit - romantique.
Défauts : froide - paranoïaque - antipathique - séductrice - manipulatrice - réservée - cruelle - rancunière - fataliste - sournoise - orgueilleuse - autoritaire.
Aime : Sa fille, la danse (tout type, bien qu'elle ait un attachement tout particulier à la danse classique), le vin et tout ce qui concerne la France.
Aime pas : A peu près tout le reste. A savoir qu'elle déteste les Espagnoles à cause d'une ex.
Manies : Prononce encore quelques mots français comme "merde", "bordel", "exquis", "délicieux", "parfait" et d'autres. C'est un tic de langage qu'elle a fini par adopter, tout comme sa fille, d'ailleurs...

Physique


Carnation : Blanche
Taille : 1m72
Corpulence : Bien trop maigre
Cheveux : Noirs, longs, lui arrivant un peu en-dessous du bassin
Yeux : Dorés
Signe distinctif : Il lui arrive de sortir habillée de sa tenue d'Odette ou d'Odile, voire même de porter sa tenue "spéciale année chinoise".

LEFEVRE
Marie-Belle
23 ans
Fille
Sa fille, son trésor, son bébé, sa vie, son tout.

Catherine serait prête à tout pour son petit "bébé", qu'elle adore et adule, à tel point qu'elle ne compte plus le nombre de billets qu'elle a dépensé pour elle. Encore aujourd'hui, il lui arrive parfois de l'aider pour les fins de mois, quand bien même elle sache que Marie-Belle n'a aucune difficulté financière. Sa présence lui est nécessaire, elle est sa bouée, son canaux de sauvetage qui l'empêche de se noyer dans les ténèbres dans lesquels elle s'est plongée voilà bien des années. C'est sa lumière qui la guide dans la pénombre, dans le chaos qu'est devenu son esprit: à dire vrai, sans sa très chère fille, Catherine ne serait sûrement plus en vie à l'heure qu'il est.

Elle apprécie tout particulièrement leur week-end et mercredi après-midi passées ensemble, à siroter dans un bar ou à dîner dans un restaurant bien trop chère pour c'que c'est. Catherine ne fait jamais attention à l'argent débourser pour sa chère et tendre. Elle espère secrètement que Marie-Belle ne refasse pas les mêmes erreurs qu'elle et puisse vivre une histoire d'amour aussi belle que l'était la sienne, avant la tempête... Elle se fiche par ailleurs que l'amoureux ou amoureuse de sa fille puisse t-être un/une poor ou rich; elle ne fait aucune distinction entre les deux. Tant que sa fille s'épanouie dans sa relation, c'est le plus important, pas vrai ?
LEFEVRE
Daniel
48 ans
Ex-mari
Il a été son premier et véritable amour. L'homme de sa vie, celui qui l'aura fait voyagé, découvrir un monde, en-dehors de cette cage dorée où l'enfermait ses parents. Elle adorait sa voix, ses mimiques, sa douceur et sa timide. Elle était folle de son humour, de sa passion pour la voile et des histoires qu'il pouvait lui raconter.

Catherine l'aimait d'un amour fou, presque incontrôlable.

Et c'est ce qui aura causé ce chaos dans leur relation.

Ses parents n'apprécièrent guère les sentiments qu'elle pouvait avoir à son encontre et refusèrent qu'elle puisse avoir une relation avec lui, ou même pire: qu'ils se marient ! Sa mère mit tout en oeuvre pour faire vivre un véritable enfer à ce pauvre couple, à tel point que Catherine implosa; mais elle le fit discrètement, secrètement, sans jamais en parler à Daniel. Elle garda ses sentiments pour elle-même, se voilant la face et refusant de partager son ressentiment avec son mari. Encore aujourd'hui, elle s'en veut et reconnait ses tords, son rôle dans leur divorce. C'est à force de cachotteries et de sentiments hypocrites que ses parents eurent ce qu'ils voulaient, quelques mois avant leur mort tragique: le divorce de ce jeune couple, qui n'était, selon la société, pas destiné à être ensemble.

Encore aujourd'hui, Catherine éprouve des sentiments voilés pour Daniel, mais elle sait que jamais plu elle n'aura la chance de le serrer dans ses bras. Elle l'a bien trop blessé et ses sentiments à lui se seront fanés avec les années...

_________________
Pensez à voter toutes les 2h ♥️


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: